Meizu envisage d’adopter Android stock pour l’International

Meizu

Au cours d’une conférence de presse tenue au début du mois d’Octobre, les cadres de Meizu ont laissé entendre que Android Stock pourrait être déployé à l’avenir sur les smartphones de la marque. Reportage.

Un petit rappel historique

Fondé en 2003 par Jack Wong, Meizu est à l’origine un fabricant de baladeurs multimédias.
Prisés par les audiophiles pour leur qualité audio, la marque se fait très vite une réputation dans l’empire du milieu et ouvre de nombreux points de vente. C’est à partir de 2007
(2 mois après la sortie de l’iPhone) que la petite étoile de Zhuhai entreprit le tournant des smartphones.

Elle lance alors le Meizu M8, un smartphone tournant sur Windows CE présenté comme un véritable iPhone Killer. La veille de sa sortie, de longues files d’attentes se forment devant les boutiques pour obtenir le produit qui allait devenir l’un des plus gros succès commercial du secteur en Chine.

Le succès est tel qu’un certain Lei Jun (ndlr : A l’époque Président de Kingsoft puis de UCWeb) se rapproche alors du mania Jack Wong afin de lui proposer un investissement. Devant l’échec des négociations Lei Jun créera 2 ans plus tard Xiaomi et MIUI et Meizu répondra la même année avec FlymeOS. Le reste de la bataille des constructeurs et de leur OS appartient à l’histoire.

Flyme : Je t’aime moi non plus

Depuis plus de 10 ans, Meizu peaufine Flyme qui est désormais un OS abouti et mature. Une surcouche qui se démarque de la concurrence grâce à son système de navigation mBack et ses fonctionnalités associées. Il ne fait aucun doute que Flyme est très apprécié en Chine aidée par un très bon suivi et des mises à jour mensuelles voires journalières.
Là où le tableau est un peu plus sombre se situe à l’international où la version globale est globalement en retrait : Fonctionnalités en moins , manque de clarté dans le calendrier des mises à jours et délais pour la correction des bugs. la version globale est de fait moins bien optimisée et généralement moins bien suivie que la version chinoise.

Pour répondre à ces problèmes qui tardent à être résolu par Meizu, 2 solutions ressortent le plus régulièrement chez les fans de Meizu:

  • La première serait de rendre multilingues et multirégions, la version chinoise, avec une installation automatique des services adaptées selon les régions (Google apps…). Ce qui éviterait à Meizu d’avoir à développer 2 ROM distinctes.
  • La seconde, plus radicale consisterait à adopter Android stock voir Android One garantissant des mises à jours régulières pour au moins 2 ans.

Les premières réponses de Meizu

Il y a 2 semaines et après une année difficile pour la marque, c’est tenu en Ukraine une conférence de presse où les Meizu M10 et Note 9 ont été présenté.
Des hauts cadres de Meizu avaient fait le déplacement de Chine, on comptait parmi eux James Wong – Meizu’s Senior Vice President, Daniel Ding – Global Markets Vice President, Tony Lei – Meizu Europe Director et Anatoly Goncharuk – Meizu Ukraine Manager.

 

Meizu ukraine
                          Conférence de presse de Meizu en Ukraine, le 12 Octobre 2019

 

L’objectif était clair : rassurer les utilisateurs et acteurs du secteur et reconquérir le cœur des ukrainiens dans ce pays où Meizu reste très performant.
Ils ont répondu aux questions des journalistes et blogueurs présents dans la salle en tenant à rassurer les fans quant à la situation de Meizu. Présenté comme désormais stable, le fabricant remonte la pente grâce à des ventes satisfaisantes en Chine soutenues par un investissement de l’état.

Par ailleurs, le top management se dit être à l’écoute des utilisateurs et du marché européen. Comme première réponse, Meizu a dévoilé le Meizu M10, premier smartphone de la gamme M à être propulsé par Android stock. Ce smartphone fait office de test grandeur nature pour la marque qui n’exclut pas un déploiement plus large sur les prochains modèles de la gamme en fonction du retour des utilisateurs. Il reste cependant à voir la manière dont le suivi et le support aux utilisateurs sera organisé de la part de Meizu alors que la refonte du forum et du département global se fait encore attendre.

Bien qu’un investissement dans la version globale de Flyme de la part de Meizu serait la meilleure option, Seriez-vous favorable à l’arrivée d’Android stock sur certains modèles de la marque si celui cela permet d’avoir un meilleur suivi ?

Source : Root Nation, NEXT Channel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *